AVANTAGES DE LA FIBRE DE VERRE AR EN TANT QUE RENFORT POUR BÉTON

LA FIBRE DE VERRE AR
COMPARÉE AUX TREILLIS ÉLECTROSOUDÉS
POUR RENFORCER LE BÉTON

La La fibre de verre AR réduit les fissures en renforçant le béton.

Refuerzo para hormigón
  • Il est nécessaire de caler correctement le treillis électrosoudé , en le plaçant à une distance d’environ 8 cm de la surface. Les plaques de treillis doivent être unies correctement à l’aide de fils ou par soudure. Cela implique un considérable en termes de temps et de main d’œuvre.
  • La fibre de verre AR est simplement mélangée au béton et versée sans qu’il n’y ait besoin de réaliser les travaux susmentionnés. Le délai d’exécution est écourté de 60 %.
  • Le treillis est habituellement vendu sous forme de plaques d’une surface d’un peu plus de 13 m² (6 m x 2,20 m), ce qui fait qu’il faut les couper et les adapter pour couvrir des zones de taille plus réduite. Par ailleurs, il faut les transporter dans de grands véhicules. Le chargement dans les camions et le déchargement à pied d’œuvre requiert l’utilisation d’une flèche de levage.
  • Avec le temps, le treillis s’oxyde.
  • La fibre de verre FIBRATEC est transportée confortablement dans des sacs ou des sachets. Elle n’exige pas de véhicules spéciaux. FIBRATEC est ajouté au béton comme dernier composant. Il suffit de verser le béton dans le chantier pour que le radier soit protégé.
Refuerzo para hormigón
  • La fibre de verre AR ne provoque aucune réaction avec aucune substance existant dans le milieu, et résiste même aux attaques des acides les plus agressifs.
  • Lorsque la dalle est peu épaisse (moins de 7 ou de 8 cm), poser un treillis devient difficile, voire impossible.
  • Lorsque la fibre de verre FIBRATEC est mélangée au béton pour le renforcer, celui-ci est protégé. Par conséquent, l’épaisseur réduite de la dalle cesse d’être un inconvénient, même si elle n’est que de 4 cm.
Refuerzo para hormigón
  • Le prix du fer connaît une forte fluctuation dans les marchés.
  • Compte tenu de la quantité de manipulations qu’exige le treillis électrosoudé, FIBRATEC permet d’économiser plus de 20 % des coûts totaux sur les radiers finis.
  • Le treillis ne peut pas protéger au niveau des recoins, des courbes, des bords, des regards et des zones présentant différentes épaisseurs de dalle, à moins qu’on investisse beaucoup de temps à le couper et l’adapter.
  • La fibre de verre AR FIBRATEC est présente dans chaque cm³ de béton versé sur le sol.

COMPARÉE AUX FIBRES MÉTALLIQUES

La fibre de verre AR FIBRATEC coud le béton pour réduire les fissures.

 

  • Les fibres métalliques sont souvent dosées à partir de 20 kg par m³ de béton. La faible quantité de fibres présentes dans un kg de fibres métalliques impose le recours à des dosages élevés (quantité de fibres métalliques : entre 3000 et 3500 fibres par kg).
  • La fibre de verre AR est dosée autour de 2 kg par m³ dans des conditions similaires. Il existe plus de 200 000 000 de filaments par kg de fibre de verre AR.
Andén Renfe Valencia
Refuerzo de hormigón

 

  • La résistance à la rupture par traction de la fibre d’acier est d’environ 1000-1200 N/mm2.
  • La fibre de verre AR a une résistance à la rupture par traction supérieure de 35 % au minimum à celle de l’acier. (FIBRATEC : 1620 N/mm2)
  • La fibre de verre AR ne produit pas de pointes à la surface.
  • Les fibres d’acier produisent des pointes à la surface du radier . Cela détruit les roues des véhicules et des chariots pendant l’exécution des travaux et à la suite de ces derniers, et exige donc l’application d’un traitement et d’une finition de surface supplémentaire.
  • Les fibres métalliques s’oxydent dans les radiers construits à l’extérieur et produisent des taches désagréables. Avec le temps et l’abrasion, ces fibres se détachent et apparaissent sur la surface du sol.
  • Les fibres de verre AR ne présentent pas cet inconvénient. Elles ne laissent pas de traces et ne se voient pas à la surface du plancher.
Fibra de vidrio AR v12
  • En raison de leur densité, les fibres métalliquesont tendance à couler au fond du mélange. Elles produisent des pics qui rendent difficile la maniabilité et la pompabilité du béton. Cela exige l’ajout de superfluidifiants, ce qui augmente les coûts.
  • Les fibres de verre AR ne présentent pas ces problèmes. Elles sont pompées sans additifs. Par ailleurs, le poids spécifique de la fibre de verre AR est presque identique à celui du béton. Sa dispersion est donc totale et parfaite en seulement quelques minutes.
  • La construction d’un radier d’une surface de 10 000 m2 et une épaisseur de 20 cm, impliquerait le transport d’environ 40 000 kg de fibres métalliques. Pour ce faire, il faudrait presque 3 semi-remorques.
  • La quantité de fibres de verre AR nécessaire pour obtenir l’effet équivalent dans ce même radier serait d’environ 6000 kg. Il suffirait d’un petit camion pour les transporter.
  • Le prix de l’acier ne cesse de fluctuer. Son transport et sa manipulation sont très coûteux.
  • En tenant compte de tous ces facteurs, la fibre de verre AR FIBRATEC, permet de réaliser d’importantes économies en comparaison avec les fibres métalliques.

COMPARÉE AU POLYPROPYLÈNE

Dans 99 % des cas, la fibre de verre alcali-résistant est confondue avec la fibre de POLYPROPYLÈNE MULTIFILAMENTS. La fibre de polypropylène est souvent utilisée avec le béton et est disponible sur les marchés sous plusieurs marques. Toutefois, il s’agit de deux fibres très différentes :

MULTIFILAMENT POLYPROPYLENE FIBRE FIBRATEC ALKALI-RESISTANT GLASS FIBRE
Aide à éviter les microfissures causées par le retrait initial du béton suite au séchage brusque durant la prise, en retenant l’eau dans la masse plus longtemps. Aide à éviter les microfissures causées par le retrait initial du béton suite au séchage brusque durant la prise, en le liant et en créant une structure fibreuse. ELLE AUGMENTE SA RÉSISTANCE À LA FLEXION-TRACTION.
Le dosage habituel à cette fin est de 600 gr/m³ de béton. Le dosage habituel à cette fin est de 0,4 gr/m³ de béton, mais il est possible d’en ajouter davantage puisqu’elle n’absorbe pas l’eau.
Il faut ajouter de l’eau au béton. Il NE faut PAS ajouter d’eau au béton.
N’AUGMENTE PRESQUE PAS la résistance mécanique du béton en raison de sa faible résistance à la traction : 80-300N/mm². Ne peut jamais remplacer le treillis électrosoudé. AUGMENTE la résistance mécanique du béton grâce à sa HAUTE résistance
à la traction : 1620 N/mm². PEUT REMPLACER LE TREILLIS ÉLECTROSOUDÉ DANS LES RADIERS EN APPLIQUANT LES DOSES ADÉQUATES. Dans la plupart des cas, il est possible de réaliser un parking sans TREILLIS (*) avec 2 kg/m³.
Température de fusion : 173 ºC Température de fusion : > 1500 ºC. Convient aux applications à haute température.
Ne se disperse pas de façon homogène car sa densité (0,9 gr/cm³) est très inférieure à celle du béton (2,4 gr/cm³). Elle a tendance à flotter à la surface. SE disperse dans le béton de façon TOTALEMENT HOMOGÈNE puisque sa densité (2,68 gr/cm³) est très PROCHE de celle du béton (2,4 gr/cm³)
Laisse des poils sur la surface, entraîne la formation de boules et de grumeaux, ce qui complique le polissage, l’impression ou l’application d’autres additifs. La surface présente un aspect parfait qui permet le polissage, l’impression et l’ajout de n’importe quel additif. Ne laisse pas de traces visibles. Se disperse d’une manière homogène à travers toute la masse du béton en quelques minutes.
Est commercialisée dans des sacs en papier hydrosolubles de 600 gr. Est commercialisée dans des sacs en papier hydrosolubles de 1 kg ou des sacs de 20 kg.
Fibra polipropileno Fibra AR V-12